Notes de cœur, de tête, de fond : mieux comprendre le parfum

Un parfum est constitué d’une structure dite pyramide olfactive. On y distingue plusieurs éléments : note de tête en premier lieu, note de cœur et tout en bas de la pyramide, la note de fond. Ces différents tons ont chacun leur degré de persistance et leur profondeur. Ces paramètres varient en fonction de la molécule utilisée pour fabriquer le parfum. Il est donc essentiel de bien comprendre ce concept pour mieux choisir votre produit.

Tout ce qu’il faut savoir sur la note de tête

L’eau de parfum possède toujours une note de tête. C’est celle que vous sentez en premier. Cela est dû à la volatilité de la substance. Dès que vous vaporisez la fragrance, c’est elle qui se répand. Elle peut être verte ou fraîche. Elle possède une tonalité olfactive légère mais qui est de longue tenue (environ deux heures). Toutefois, il s’évapore au bout de trente minutes. Les notes de tête sont souvent constituées d’essences d’agrumes, d’arbre à thé, de baies roses, d’amande amère ou encore de bergamote. Ces senteurs procurent cette fraîcheur aromatique qui définit le côté « technique ». Les eaux de Cologne comme celles de chez adopt’ ont une note de tête riche, parfois éphémère, généralement associée à une sensation d’envie, ce qui incite le consommateur à l’acheter.

Note de cœur : le déterminant de votre personnalité

La note de cœur d’une eau de parfum procure la vraie personnalité de la fragrance. Elle perdure plusieurs heures et définit la propriété olfactive principale. Par exemple, la marjolaine, la camomille romaine, le cyprès, le néroli, la rose, la sauge, le géranium ou le genévrier sont principalement utilisées pour la constituer. Son essence fleurie, épicée ou fruitée est l’élément de transition entre la fraîcheur et la profondeur (de la note de tête vers la note de fond). C’est ce passage qui offre le caractère original. Autrement dit, c’est la signature de la fragrance.

La note de fond : élément fondamental du parfum

Une eau de parfum possède une essence qui persiste parfois plusieurs jours après la vaporisation. C’est la note de fond. C’est la senteur qui reste sur un foulard par exemple. Les parfums ont une certaine puissance olfactive et elle est obtenue avec des plantes comme le santal, la myrrhe, le patchouli, le cèdre ou la ciste. Elle s’associe à la sensation de nostalgie car c’est cette note que l’on sent sur les objets personnels (comme les vêtements) d’une personne. Généralement, c’est cette caractéristique qui vous donne envie de rester fidèle à un produit donné.

Choisit-on son parfum aussi en fonction de son âge ?
Zoom sur les parfums au patchouli : la famille des Chyprés